• Actualités
  • Blog
  • Actualité
  • Thème d'étude sur les passions chez les 4èmes : rencontre avec Arnaud Philippe, Fédération de la Chasse

Thème d'étude sur les passions chez les 4èmes : rencontre avec Arnaud Philippe, Fédération de la Chasse

Un représentant de la Fédération Départementale de la Chasse à la rencontre des élèves

Thème d'étude sur les passions chez les 4èmes : rencontre avec Arnaud Philippe, Fédération de la Chasse

Est-il possible de faire de sa passion un métier ?

C’est le cas pour Arnaud Philippe, qui est venu présenter sa profession aux élèves. Après avoir expliqué le statut associatif de la Fédération de la Chasse, il a présenté les fonctions de celle-ci, parfois mal connues : il s’agit en effet d’observer les animaux et veiller à leur reproduction, défendre l’intérêt des chasseurs et les informer régulièrement, procéder à la validation du permis de chasse, veiller au respect des règles imposées aux chasseurs (Police de la Chasse), protéger la faune sauvage et les habitats, ainsi que les terres agricoles (prévention et indemnisation des dégâts de grands gibiers).

Apprendre à reconnaître les espèces

A l’aide d’animaux naturalisés apportés en classe pour l’occasion, Arnaud Philippe a fait découvrir différentes espèces aux élèves. Certaines ne sont pas faciles à distinguer : s’agit-il d’un lapin ou d’un lièvre ? d’un corbeau ou d’une corneille ? Les jeunes ont été ravis de se prêter au jeu et ont beaucoup appris sur les animaux vivant sur leurs terres. Surtout lorsque M. Philippe leur a présenté « Esmeralda », son furet qu’il avait emmené avec lui ! Celui-ci sert à chasser les animaux dans leur terrier.

Les différents modes de chasse

Que ce soit de grands gibiers, petits gibiers, ou les gibiers d’eau, les élèves ont appris qu’il y a différentes techniques pour chasser : au gabion, en battue, à l’arc… Arnaud Philippe leur a présenté la tenue adaptée, qui comprend notamment un gilet fluo pour être vu et se protéger. La chasse, c’est avant tout un bon nombre de règles de sécurité à respecter !

Au final, les jeunes ont retenu que cette pratique a des fins utiles comme réguler certaines espèces et protéger les terres agricoles.