• Actualités
  • Media

Mission Europe pour Fabiola, Anaïs, Lisa

Article dans l'Ouest France

Trois lycéennes de la MFR vont réaliser un stage à l'école élémentaire Lanos, en lien avec le projet européen Comenius.

Fabiola Tourres est lycéenne en terminale bac pro service à la personne, à la Maison familiale rurale (MFR) de Vains, tout comme ses deux camarades de sa promotion, Anaïs Bouet et Lisa Profichel. Toutes les trois préparent un stage qu'elles mèneront, du 24 novembre au 5 décembre, à l'école élémentaire Lanos, autour du projet Comenius, un programme d'échange européen.

« On s'y prépare depuis la rentrée, explique Fabiola Tourres. On a déjà travaillé avec les écoliers de Lanos, les services de la mairie et la cuisine centrale pour organiser des repas européens qui ont été servis en septembre à la cantine. »

Les trois lycéennes ne manquent pas d'idées et vont solliciter parents d'élèves et étudiants de la MFR pour préparer « des gâteaux qui seront vendus le vendredi 5 décembre à la sortie de l'école », pour financer le projet Comenius. Une autre piste de recette passera par le marché, où une vente de chocolats chauds sera organisée, « le 29 novembre ou le 6 décembre ».

« Une maquilleuse viendra, le jeudi 27 novembre, grimer les élèves aux couleurs des drapeaux européens, poursuit Fabiola Tourres. Des clichés seront pris par un photographe. » Puis une exposition sera mise en place avec l'unité de l'IME.

Enfin, dernière initiative, nos trois lycéennes ont prévu « l'intervention d'un Anglais dans une classe de Lanos pour qu'il s'exprime sur son mode de vie, ses coutumes, ses traditions ». La rencontre est calée le jeudi 4 décembre.

 

► Lire l'article entier ici.

 

Maison familiale rurale : un navigateur fait escale

Article dans l'Ouest France

Les 4e de la Maison familiale rurale (MFR) de Vains-Saint-Senier, qui travaillent sur le thème des passions, ont eu la chance de passer un long moment avec un homme de la mer. Le navigateur Arnaud Daval est venu leur présenter son parcours, de l'école de voile de Saint-Martin-de-Bréhal aux grandes courses comme le Spi Ouest-France, la Route du Rhum et la Mini-Transat. Impressionnés par les conditions de vie à bord lors de cette traversée de l'Atlantique en solitaire qui a duré près de 26 jours, les 4e ont pu comprendre que la passion était un moteur essentiel et qu'elle ouvrait la porte à de belles et grandes aventures.

► Lire l'article entier ici.

La Maison familiale vend le site de Saint-Senier

Article dans l'Ouest France

Les locaux de Saint-Senier datant de 1964 sont à vendre.

En projet : la construction d’un nouvel internat de 40 lits et deux salles de classes à Vains pour un seul pôle d’activités.
Les raisons de la mise en vente sont pratiques et économiques.

« Pour plus de compétitivité, il faut se regrouper, explique Olivier Deville, le directeur de la MFR. L’organisation du travail sur les deux sites est compliquée, il faut donc mettre le cap sur l’avenir en regroupant toutes nos activités sur un seul site. De plus avec 106 lits, dont 56 à Saint-Senier, alors que nous accueillons au total 70 élèves en internat, nous sommes aujourd’hui en surcapacité de places. La demi-pension se développe, car nombre d’élèves sont titulaires du permis de conduire et rentrent dans leur foyer ».

Des travaux futurs pour la MFR de Vains ?

Le regroupement sur le seul pôle de Vains implique bien sûr des travaux d’envergure, un projet prévu en trois phases.

Ce projet d’agrandissement de la structure de Vains s’élève à 810 000 € TTC, dont 502 440 € pour le nouvel internat, 160 000 € pour le réfectoire, et 150 000 € pour les salles de cours supplémentaires.

En attendant, les grands travaux de rénovation du site de Vains vont se poursuivre avec la réhabilitation du premier étage du bâtiment administratif.

 

► Lire l'article entier ici.