• Infos Pratiques
  • FAQ

FAQ

Que signifie l'acronyme MFR?

MFR signifie "Maisons Familiales Rurales", il faut interpréter cette dénomination par une volonté d'implanter les sites de formation partout : à la ville comme à la campagne.
Il ne faut surtout pas s'imaginer que les MFR sont confinées à des formations agricoles !

Les MFR ont pour préoccupation de coller étroitement au marché de l'emploi en corrélation avec le monde de l'entreprise, dans des domaines les plus variés.

L'alternance est-elle une véritable alternative?

La formation par alternance est une alternative pour réussir autrement sa formation. Chaque personne dispose d'un potentiel qui ne s'exprime pas toujours au mieux dans le cadre de la scolarité à temps plein. Depuis plus de 60 ans les MFR ont développé une pédagogie du questionnement et du lien entre les temps passés en entreprise et ceux des regroupements au centre de formation. Les étudiants apprennent progressivement à ne pas opposer la pratique à la théorie et à découvrir qu'ils sont capables de se former efficacement. Les résultats sont d'ailleurs là pour prouver l'efficacité de la méthode :

  • Un niveau d’insertion professionnelle proche de 85%
  • Des résultats aux examens supérieurs ou égaux aux moyennes nationales.

Les diplômes ne sont pas les mêmes?

La MFR ne délivre aucun diplôme ! C’est l’Etat qui délivre les diplômes aux élèves de la MFR, parce qu’ils passent exactement le même examen, dans les mêmes salles et que les épreuves sont corrigées par les mêmes enseignants.

Comment se pratique l’alternance dans les MFR?

L’alternance se réalise avec plus de 50% du temps de formation passé en entreprise. Le choix et le lieu du stage se fait en concertation avec l’équipe pédagogique. Le temps vécu sur l’entreprise amène le jeune à s’interroger, à questionner les maîtres de stage ou d'apprentissage. Ce temps d'étude sert de support pour aller plus loin lors des regroupements à la MFR. Théorie et pratique se complètent en lien avec les programmes officiels des examens. Les équipes pédagogiques élaborent chaque année des plans de formations qui permettent d'articuler le programme officiel appelé référentiel de formation avec les activités qui sont confiés aux élèves en entreprise.

Comment sont financées les formations?

En formation initiale les jeunes et leur famille peuvent bénéficier des bourses d’études de l’enseignement agricole. Les montants sont variables en fonction des revenus. Les dossiers sont à demander dans les MFR au moment de l’inscription. Les jeunes sous contrat de travail par apprentissage perçoivent un salaire dont le montant est défini fonction de l'âge et de l'année de formation.
Les adultes, stagiaires de la formation professionnelle continue, sont rémunérés soit par les ASSEDIC, le Conseil Régional, le FONGECIF ou les entreprises.

Les stages sont-ils rémunérés?

Les élèves sous statut scolaire ne sont pas rémunérés dans la mesure où ils effectuent moins de 12 semaines de stage dans la même entreprise. En effet compte tenu des objectifs de la formation, ils sont amenés à changer régulièrement de stage pour multiplier les expériences professionnelles. Ces changements permettent d’apprendre différentes pratiques et de construire son réseau de relations professionnelles. Ainsi lorsque les élèves se retrouvent en recherche d’emploi ils peuvent compter sur le réseau qu’ils se sont construits.

Les jeunes sous contrat de travail par apprentissage* ou contrat de professionnalisation* sont salarié d’une seule entreprise dont ils perçoivent un salaire. Son montant est défini en fonction de l'âge, et - ou, de l'année de formation.

Les adultes, stagiaires de la formation professionnelle continue, sont rémunérés soit par les ASSEDIC, le Conseil Régional, le FONGECIF ou les entreprises.

Comment trouver un artisan ou une entreprise qui accepte de prendre mon enfant en stage?

La recherche de stage doit se faire par la famille et le jeune, les formateurs de la Maison Familiales peuvent apporter leur aide compte tenu du réseau tissé par la MFR qui travaille avec plus de 700 maîtres de stage, les paramètres à prendre en compte sont nombreux notamment en ce qui concerne les déplacements. Ainsi les familles trouvent des solutions sur le trajet domicile travail ou à proximité d’un hébergement familial. Ensemble nous trouvons les solutions qui permettent aux jeunes de trouver un stage dans lequel il pourra s’épanouir pleinement.

Quel est le statut de l’élève ?

Il existe différents statuts qui permettent aux jeunes de se former : Le statut de la formation initiale qui accueille le plus grand nombre d’élève dès la maternelle et jusqu’à la faculté. Ce statut existe à l’école publique, mais aussi dans l’enseignement privé « SOUS CONTRAT », régime auquel appartiennent les Maisons Familiales Rurales. En contrepartie de la signature d’un contrat avec l’Etat qui définit les engagements de chacun et notamment :

  • proposer aux élèves les mêmes programmes que ceux réalisés dans l’enseignement public
  • travailler sous le contrôle de l’Etat
  • présenter les élèves aux examens
  • etc...

En contrepartie la MFR reçoit une participation financière de l’Etat correspondant à 60% de son budget. Une aide qui peut être suspendue en cas de non-respect du contrat.

Durant leur parcours les élèves restent sous statut scolaire, y compris durant les périodes de stage. Ils sont considérés comme étant à l’école, qui souscrit pour eux les assurances nécessaires (accident de travail et responsabilité civile). C’est toujours le Directeur de la MFR qui est responsable du jeune.

Le statut de l’apprentissage (ce statut n’est pas disponible à la MFR de Vains) : Le jeune signe un contrat de travail avec un employeur. Il devient salarié de l’entreprise et est rémunéré selon un barème assis sur le SMIC et dont le pourcentage varie en fonction de l’âge et du niveau de formation. Il est établi par l’Etat.

Plus d’information.

C’est le Conseil Régional qui assure le financement de la formation. Le statut Contrat de professionnalisation (ce statut n’est pas disponible à la MFR de Vains) : Le salarié signe un contrat de travail avec l’entreprise qui assurera par l’intermédiaire de son fond de formation, le financement de sa formation. Les bases de la rémunération sont fixées par l’Etat selon un barème qui varie en fonction de l’âge du salarié.

Plus d’information.

Le statut de la formation continue est réservé aux adultes qui souhaitent faire une formation dans le cas d’une réorientation professionnelle ou d’une élévation du niveau de formation. Ce statut concerne les salariés en situation d’emploi ou les salariés en recherchent d’emploi. Les partenaires qui assurent le financement de la formation continue sont multiples, le Conseil Régional, Pôle emploi et les fonds de formation des entreprises.