Historique des MFR

La première Maison Familiale Rurale

arrowElle est créée en 1937 à Lauzun (Lot-et-Garonne) à l'initiative de syndicalistes paysans, parents d'adolescents qui ne trouvaient pas dans le système scolaire existant de réponse adaptée à leurs besoins, d'une section locale du SCIR et d'un curé de campagne, l'abbé Granereau. Partant du constat que l'enseignement traditionnel ne formait pas d'agriculteurs mais poussait plutôt les jeunes ruraux soit à abandonner trop tôt leurs études, soit à partir vers la ville, ces pionniers du mouvement adoptèrent, dès le départ, les trois grands principes de base qui définissent encore aujourd'hui les Maisons Familiales Rurales :

  • La responsabilité des parents dans l'éducation de leur enfant.
  • Le système pédagogique de l'alternance.
  • Le développement du milieu local.

arrowDès 1935, le SCIR prévoit dans ses statuts la création d'une section de l'apprentissage agricole pour les enfants de ses adhérents, projet totalement nouveau qui n'en est encore qu'à l'état théorique. La première rentrée a lieu le 21 novembre 1935 à Sérignac-Péboudou, en présence de quatre élèves, avec dès le début une collaboration active avec les professionnels et les familles.

arrowPour la troisième rentrée, l'arrivée importante de nouveaux élèves rend nécessaire une nouvelle organisation financière et matérielle. Il faut déménager. On décide le déplacement à Lauzun dans le Lot-et-Garonne de la Maison d'apprentissage agricole. Les responsables cherchent un local et les moyens de le financer. Après avoir étudié en vain différentes possibilités, ils décident d'acheter eux-mêmes le bâtiment et de le gérer.

arrowLe 25 juillet 1937, les parents des élèves sont convoqués en assemblée générale constitutive à Lauzun et s'engagent financièrement. Un emprunt à 4 % est émis. Il est couvert par la garantie solidaire de tous ceux qui avaient voté l'achat et le budget. Des formateurs sont recrutés et une première formation est préparée. La première Maison familiale rurale vient ainsi de naître.

"Nous, membres du conseil de la section régionale, en accord avec tous nos adhérents, prenons sous notre entière responsabilité l'organisation financière de notre Maison familiale".

C'est la première fois que l'école de Lauzun est ainsi dénommée.